Your search results

Tarif gestion locative : Tout ce qu’il faut savoir

13 décembre 2021
0

Déléguer la gestion locative d’un bien immobilier à une agence est gage d’une certaine tranquillité d’esprit pour les propriétaires, dans la mesure où cette activité est chronophage et soumise à de nombreuses contraintes légales. Naturellement, ce service n’est pas gratuit : en moyenne, le prix correspond à 10 % des loyers, mais de grandes disparités existent sur le territoire, faisant osciller la fourchette de 6,3 % à 13,1 %. 

Quelles missions sont couvertes par la gestion locative ?

Le rôle d’une agence immobilière sous mandat de gestion locative est de devenir l’intermédiaire entre le locataire et le propriétaire du logement. En choisissant de faire appel à un professionnel, ce dernier se libère des tâches directement liées à la gestion de son patrimoine et à la location. Concrètement, cela signifie que l’agence doit rechercher le (meilleur) candidat, rédiger le bail, percevoir les loyers et les charges, envoyer les quittances aux locataires, réaliser la déclaration fiscale des revenus locatifs, réviser les loyers chaque année, régulariser les charges, etc. Traditionnellement, les prestations intègrent aussi la fin de contrat – à savoir, le préavis, l’état des lieux et la restitution du dépôt de garantie.

Une agence immobilière sous mandat peut également être amenée à s’occuper des réparations dans le logement, gérer les sinistres non couverts par l’assurance du locataire ou encore, relancer les loyers impayés

Quel est le poids de la délégation à une agence immobilière ?

D’un côté, la gestion locative est une activité qui prend beaucoup de temps et réclame quelques connaissances juridiques et administratives qui ne cessent d’évoluer. De l’autre côté, les honoraires de ces prestations représentent entre 6 et 13 % des loyers annuels perçus par le propriétaire – ce qui réduit évidemment la rentabilité de cet investissement locatif.

Saviez-vous que le recours à une agence immobilière extérieure peut être partiel ? Par exemple, le propriétaire peut prendre en charge l’installation d’un locataire et confier les autres tâches aux professionnels. Le coût final de la gestion locative sera forcément plus réduit… À noter que si le propriétaire n’habite pas à proximité de son logement, il est vivement conseillé d’opter pour une prise en charge complète.

Quel est le détail des coûts de gestion locative ?

Les professionnels de la gestion locative s’accordent sur un prix moyen de leur prestation de 10 % des encaissements (loyers et charges). Parmi les charges à considérer figure le coût des honoraires de l’agence immobilière, potentiellement partagé entre le propriétaire et le locataire, pour les visites, la création du dossier ou encore la rédaction du bail. La plupart des bailleurs choisissent également de souscrire une assurance loyers impayés, qui peut également alourdir la facture.
Attention, les prix de gestion locative sont fixés librement par les professionnels : si, traditionnellement, ils représentent environ un mois de loyer, cela peut considérablement varier d’une agence à une autre. Le mieux est, de toute évidence, de bien les comparer avant d’y souscrire, sachant que leurs tarifs doivent être affichés en TTC (toutes taxes comprises) aussi clairement que lisiblement.

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Compare Listings