Your search results

8 conseils pour obtenir son prêt immobilier au meilleur taux

1 juin 2021
0

Maintenant que notre agence immobilière a concrétisé votre projet d’achat de maison à Besançon, il convient de trouver une solution de financement optimisée. Voici 8 petits conseils qui vont vous permettre d’obtenir un prêt dans les meilleures conditions possibles.

1. Avoir un apport personnel

Pour favoriser l’achat de votre maison à Besançon, il faut montrer à la banque qu’elle ne sera pas la seule à prendre un risque : même s’il est possible de souscrire un crédit immobilier sans apport, il est d’usage de financer les frais de notaire de cette opération, pour espérer le conclure dans de meilleurs termes. 

2. Être éligible aux prêts aidés

Il existe plusieurs dispositifs permettant de réduire le taux d’emprunt, comme le prêt à taux zéro (PTZ), le prêt d’accession sociale (PAS), le prêt action logement ou encore les prêts des collectivités territoriales. Ces solutions assurent des conditions d’emprunt optimales, sous réserve de répondre aux critères d’éligibilité

3. Augmenter sa capacité d’emprunt

En 2021, le taux d’endettement maximal est fixé à 35 % de vos revenus : au-delà, la banque peut refuser le financement de l’achat de votre maison à Besançon. Pour rester sous ce pourcentage, il est possible de réduire les charges fixes (eau, électricité, assurances…) – et notamment regrouper les crédits à la consommation

4. Réduire la durée d’emprunt

Pour optimiser l’achat de votre maison à Besançon, sachez que moins la durée est longue, moins le coût du crédit est important. Sans compter qu’avec une durée réduite, le taux du prêt est également plus intéressant. Traditionnellement, ce choix est corrélé avec le montant à emprunter et vos capacités de remboursement.

5. Soigner son parcours bancaire

Un profil d’emprunteur qui ne présente pas de découvert au cours des derniers mois, indique à la banque qu’il sait gérer ses finances et pleinement assumer ses frais. Mieux, si vous disposez d’une solide épargne, vous rassurez encore davantage l’organisme prêteur. Idéalement, si vous avez un emploi stable (fonctionnaire ou CDI), cela peut également peser dans les négociations des termes du crédit

6. Négocier les indemnités de remboursement anticipé (IRA)

Statistiquement, un primo-accédant revend sa résidence principale au bout de 7 ans. Quel que soit votre profil, il convient de négocier les IRA pour diminuer la perte financière de la vente de votre maison à Besançon : fixés à 3 % du capital restant dû, ils peuvent être diminués, voire annulés, en fonction de la qualité de votre dossier. Veillez aussi à négocier les frais de dossier, d’autant plus si votre financement n’est pas complexe

7. Faire jouer la concurrence

À l’image de tout produit, il ne faut pas hésiter à mettre les banques en concurrence, pour soutenir la négociation du taux et des autres conditions de prêt : chaque organisme dispose d’une grille propre, en fonction de votre profil et de votre projet

8. Déléguer l’assurance emprunteur

S’il est parfois délicat de refuser la proposition d’assurance de votre banque, sachez qu’il est possible de la changer à tout moment, au cours de la première année du contrat (loi Hamon), ainsi qu’à chaque date anniversaire (loi Bourquin) : sur un profil classique, la délégation d’assurance peut diminuer vos primes de moitié et réduire notablement vos mensualités.

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Compare Listings