Your search results

Arnaques à la location d’appartement : comment les repérer et les éviter ?

16 janvier 2023
0

Si la plupart des arnaques à la location d’appartement sont assez grossières et faciles à repérer, il convient cependant d’être particulièrement attentif au cours de sa recherche d’appartement. Les escrocs sont en effet capables d’être très créatifs, ce qui peut finir par vous coûter très cher. Voici quelques arnaques parmi les plus fréquentes, ainsi que les moyens de les éviter.

En quoi consiste une arnaque à la location ?

Les arnaques à la location d’appartement consistent le plus souvent à convaincre l’intéressé par une annonce de location d’envoyer de l’argent ou des documents avant d’avoir vu l’appartement. Une fois l’argent transféré, la victime d’une telle arnaque n’entend généralement plus parler du soi-disant bailleur.

Les méthodes les plus courantes

Si la liste suivante n’est malheureusement pas exhaustive, voici quelques-unes des arnaques à la location d’appartement les plus courantes, à bien garder en tête lorsque vous êtes en pleine recherche de votre prochain logement. 

            Une annonce suspicieuse

Un bon moyen de repérer une arnaque à la location d’appartement consiste à bien analyser l’annonce. En effet, s’il n’est pas impossible de trouver l’appartement de vos rêves à un prix largement en dessous du marché, cette situation doit cependant vous inciter à la plus grande prudence. Les arnaqueurs, en effet, proposent souvent des offres beaucoup plus intéressantes que les véritables propriétaires bailleurs, tout simplement pour attirer le plus de personnes possible. Le plus souvent, un coup d’œil aux photos de l’annonce suffit à repérer la supercherie, mais il n’est cependant pas rare que les escrocs utilisent une galerie de photos d’un véritable appartement.

            Le propriétaire qui demande votre dossier avant une visite

Avant toute location d’appartement, et c’est bien normal, un propriétaire demande à ses locataires potentiels de lui fournir son dossier, notamment pour vérifier son identité et s’assurer qu’il sera en mesure de payer le loyer. Cependant, si un propriétaire vous demande un tel dossier avant la visite, il faut vous méfier : ces documents, très sensibles, peuvent notamment être utilisés pour usurper votre identité, et par exemple prendre un crédit à la consommation en votre nom. Il faut donc bien attendre d’avoir visité l’appartement, pour s’assurer qu’il existe, avant de fournir ces documents.

            Le propriétaire qui vous demande de payer avant la visite

Il arrive que de faux propriétaires demandent à leurs locataires potentiels de payer avant la visite des « droits de réservation », en faisant miroiter un droit de préemption sur les autres candidats par exemple, ou justifiant ce paiement comme le dépôt de garantie ou le premier loyer. Il est important de ne jamais accepter cela avant d’avoir fait la visite ni signé le contrat de bail, car c’est presque systématiquement une arnaque.

            L’arnaque du faux entrepreneur

Peu connue, la profession de marchand de liste existe réellement. Il s’agit de professionnels qui vendent à des particuliers des listes d’appartements disponibles pour un prix moins important que les services d’une agence immobilière. Le problème, c’est qu’il est assez simple de se faire passer pour l’un d’entre eux, et de vendre de fausses listes, ne comprenant que des annonces obsolètes. Cette profession est réglementée, alors si vous pensez être victime d’une arnaque à la location d’appartement, n’hésitez pas à leur demander leur carte professionnelle.

            Les sites miroirs

Une méthode d’arnaque bien connue consiste à créer un site qui ressemble en tout point à un véritable site d’annonces immobilières pour récupérer vos données, voir vos informations bancaires. Pensez donc à bien vérifier l’adresse du site que vous visitez ! De la même manière, vérifiez bien l’adresse des offres que vous recevez par mail.

            Le propriétaire qui réside à l’étranger

Une autre arnaque à la location d’appartement consiste à faire croire que le propriétaire ne pourra pas se rendre à la visite, mais « promis », une fois le paiement (souvent par des moyens étonnants) effectué, il vous enverra la clé de l’appartement. À fuir absolument.

Les conseils de notre agence pour éviter les pièges

Si les escrocs sont souvent capables de s’adapter aux règles et de les contourner, les arnaques à la location d’appartement ne sont pas une fatalité pour autant. Et quelques précautions d’usage peuvent vous prémunir de la plupart d’entre elles.

            Prêter attention au comportement du propriétaire

La location d’un appartement est un processus relativement simple et surtout convenu et répétitif. Si un propriétaire s’écarte des usages traditionnels, ce n’est pas forcément un escroc, mais il mérite que vous y fassiez bien attention.

            Faites des recherches sur le propriétaire en question

Si des personnes ont déjà été arnaquées par la même personne, il est tout à fait possible qu’en cherchant son nom sur internet, il ressorte rapidement. À l’inverse, si votre propriétaire n’a aucune présence en ligne (Facebook, LinkedIn, numéro de SIRET, etc.), c’est très suspect.

            Ne donnez aucun document avant la visite de l’appartement

La loi encadre le type de documents qu’un propriétaire est en droit de vous demander, mais surtout, quand il peut le faire. Ne lui en transmettez donc aucun avant la visite.

            Ne payez aucuns frais avant d’avoir visité l’appartement

Un propriétaire ne peut pas vous demander d’argent avant la visite et s’il le fait, il est soit un escroc, soit dans l’illégalité. En tous les cas, vous ne voulez pas avoir à faire à lui.

            Signalez les annonces douteuses

Mieux vaut prévenir que guérir et, même si une annonce qui vous semble douteuse s’avère légitime, le site internet qui la présente vérifiera de toute façon son authenticité, ce qui pourrait rendre service à quelqu’un de moins attentif que vous.

            Soyez vigilant lors de l’état des lieux

Si tout le reste est en ordre, ne criez pas victoire trop vite ! L’état des lieux, si vous n’y prêtez pas une attention toute particulière, peut vous coûter cher. Vérifiez bien que tous les meubles et équipements qu’il mentionne sont présents, et qu’il n’oublie pas de détails comme des traces d’humidité ou des dégradations.

            Portez plainte si vous êtes victime d’escroquerie

Enfin, si malgré votre vigilance, vous avez été victime d’une escroquerie, il est important de porter plainte. C’est indispensable pour certaines assurances pour pouvoir vous rembourser, et cela permet de lancer des poursuites judiciaires à l’encontre de l’escroc, qui s’il est interpellé ne pourra plus nuire à autrui.

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Compare Listings