Your search results

Montant frais d’agence : comment les calculer lors d’un achat immobilier

28 novembre 2022
0

Comment calculer le montant des frais d’agence, lors d’un achat immobilier ?

Parmi les dépenses à prendre en compte lors d’une telle opération, les frais de l’agence immobilière missionnée pour un achat immobilier ne doivent pas être oubliés. Ceux-ci permettent de rémunérer les professionnels qui rendent cet acte possible, et de couvrir un certain nombre de dépenses. Mode de calcul des frais d’agence pour un achat immobilier, modalités de paiement, cet article répond à toutes vos questions.

Qu’est-ce que les frais d’agence ?

Si une agence immobilière est impliquée dans une opération de vente, les frais d’agence pour un achat immobilier, qui sont une commission sur la transaction, représentent ses honoraires. Cette commission, qui s’exprime en pourcentage du montant total de la transaction (le plus souvent entre 4 % et 8 %), est négociée à l’avance entre le propriétaire et l’agence, et peut être payée par le vendeur ou l’acheteur. Cette commission est ensuite répartie entre l’agent qui a conclu la vente et le reste de sa structure.

Quand payer les frais d’agence ?

Les frais d’agence pour un achat immobilier ne sont exigibles par l’agence en question que lorsque l’opération est définitivement conclue, c’est-à-dire au moment où l’acte de vente est signé. Cela signifie que, quel que soit le temps qu’un agent immobilier a passé à organiser une transaction, des visites, une mise en avant, etc., si l’acte ne se fait pas où si le vendeur finit par lui retirer son mandat de vente, il ne pourra réclamer les frais d’agence.

Qui doit payer les frais d’agence pour une vente immobilière ?

La loi n’impose pas qui du vendeur ou de l’acheteur d’un bien doit s’acquitter des frais d’agence pour un achat immobilier, mais le mandat de vente remis à un agent doit cependant préciser explicitement qui devra s’en acquitter. De la même manière, l’annonce immobilière doit préciser si ces frais sont réglés par le vendeur, et donc inclus dans le prix de vente, ou par l’acquéreur. L’un ou l’autre choix n’a pas d’incidence sur la somme totale perçue par le vendeur, mais influe en revanche sur le montant des impôts et des frais de notaire dont doit s’acquitter l’acheteur. Explications.

Cas où les frais d’agence immobilière sont à la charge du vendeur

Si les frais d’agence pour un achat immobilier sont à la charge du vendeur, le prix d’achat affiché sur l’annonce de mise en vente du bien comprend la commission de l’agence. Cela signifie que la personne qui l’achète doit déclarer un bien dont la valeur comprend lesdits frais d’agence. Relativement plus haute que si l’acquéreur s’était acquitté lui-même des frais d’agence, la valeur FAI (Frais d’Agence Inclus) du bien dans cette configuration est celle qui est retenue par le service des impôts au moment de la déclaration. Cela signifie que l’acheteur devra donc payer des taxes sur un bien à la valeur plus élevée que dans l’autre cas. De la même manière, les frais de notaire sont calculés en pourcentage de la valeur du bien, et prennent donc en compte les frais d’agence pour un achat immobilier dans cette situation.

En revanche, cela n’implique pas de changement pour le vendeur, puisqu’il peut déduire les frais d’agence de la plus-value immobilière sur laquelle il sera imposé.

Cas où les frais d’agence immobilière sont à la charge de l’acheteur

Dans le cas où les frais d’agence pour un achat immobilier sont à la charge de l’acquéreur, le prix d’achat affiché sur l’annonce ne comprend pas les frais d’agence, mais doit obligatoirement indiquer le pourcentage de commission que prendront les professionnels qui réalisent la transaction. Dans ce cas de figure, le prix total payé par la personne qui achète le bien ne change pas, mais les frais d’agence sortent en revanche du calcul de sa valeur. Cela signifie donc que l’acquéreur paiera relativement moins d’impôts sur sa propriété, mais aussi des frais de notaire moins élevés.

Cela n’a en revanche pas d’incidence sur la somme touchée ou le montant des taxes à régler par le vendeur.

Comment calculer les frais d’agence

Les frais d’agence pour un achat immobilier représentent, nous l’avons vu, un pourcentage de la valeur du bien qui est mis en vente. Une fois ce pourcentage négocié et établi, il suffit donc de l’appliquer au prix demandé hors frais, puis de l’y additionner. Par exemple, si une agence immobilière demande une commission de 5 % du prix sur un bien vendu 100 000 € de base, cette commission sera de :

100 000 € x 5 % = 5000 €

Et le prix à payer par l’acheteur sera de :

100 000 € + 5000 € = 105 000 €

Une agence immobilière à taille humaine pour vous accompagner

Si vous souhaitez acheter une maison dans la région de Besançon, notre agence immobilière bisontine vous accompagnera à chaque étape de l’achat de votre bien, depuis la recherche de votre future maison jusqu’à la conclusion du contrat. Nous disposons d’informations précises sur le marché local de Besançon. N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez acheter un bien dans la région de Besançon.

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Compare Listings