Your search results

Quels tendances et changements pour l’immobilier en 2022 ?

21 janvier 2022
0

L’année 2021 fut marquée par un marché de l’immobilier extrêmement dynamique et des taux d’emprunt particulièrement attractifs : il y a eu une explosion des ventes de logements anciens, avec plus de 1.2 million de transactions ! En 2022, les principaux dispositifs de soutien de l’État resteront actifs et le taux des crédits, encore historiquement bas, même si le prix des logements risque, quant à lui, d’augmenter sensiblement, face au déséquilibre entre l’offre et la demande. 

Une augmentation des prix de l’immobilier en 2022

Selon le Conseil supérieur du notariat (CSN), le prix de l’immobilier va augmenter pour atteindre jusqu’à +10 % par endroits – notamment sur le littoral – en 2022 : suite à la forte demande de 2021 et au manque de stock de biens à la vente, les notaires anticipent une plus forte tension du marché, qui entrainera une hausse des tarifs, plus ou moins importante selon les secteurs et le type de biens.

Selon le CSN, « à fin janvier 2022, les projections confirment la tendance à la hausse, avec des écarts entre la province et l’Île-de-France (IDF) qui s’accentuent en matière d’appartements anciens. La hausse devrait rester contenue à + 1 % pour l’IDF sur l’année et comprise entre + 8 % et + 9 % pour la province ».

Un crédit optimisé par des taux bas et la délégation d’assurance

Après avoir enregistré de nouveaux records à l’été et à l’automne 2021, le taux immobilier subit une légère hausse à la fin de l’année. Pour autant, leur niveau reste vraiment bas et devrait le demeurer tout au long de l’année. Il pourra y avoir quelques petits sursauts, mais cela devrait rester temporaire et mesuré. Par ailleurs, comme les banques se sont fixés d’ambitieux objectifs en matière de crédit immobilier, elles devraient continuer à proposer des taux attractifs, pour attirer de nouveaux clients et augmenter leur part de marché.  

Parallèlement, il est toujours possible d’optimiser son crédit immobilier avec la délégation d’assurance, généralement plus intéressante. Avec la loi Hamon, vous pouvez souscrire un autre contrat que celui de la banque, à tout moment, au cours de la première année. Au-delà, vous pouvez le changer à chaque date anniversaire (loi Bourquin). 

Des dispositifs de soutien encore actifs

Enfin, le marché immobilier est soutenu par différents dispositifs de l’État, qui demeureront actifs au cours de l’année 2022 : 

  • La loi Pinel est prolongée dans les mêmes conditions qu’en 2021, tout comme la loi Denormandie et loi Censi-Bouvard.
  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est prolongé jusqu’à la fin 2022, pour soutenir l’acquisition des biens neufs dans les zones tendues ou les biens anciens avec travaux ailleurs.
  • Remanié, le Prêt patronal Action Logement reste accessible pour l’achat de logement neuf, avec des conditions améliorées.

Attention toutefois, l’année 2022 est une année électorale : en fonction des résultats de l’élection présidentielle et la constitution du nouveau gouvernement, ces dispositifs de soutien peuvent être modifiés…

Vous souhaitez acheter un bien immobilier pour 2022, lisez notre article sur comment obtenir un prêt immobilier au meilleur taux.

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Compare Listings